Le guide de votre bien-être à domicile

Accident domestique

Actualités

Bonbons : Attention à vos enfants !

D’après une étude menée par des chercheurs américains, les bonbons durs constituent la principale cause d’étouffement chez les enfants. A partir de l’âge de manger des aliments solides, les enfants commencent à reconnaitre les goûts et le sucré est vraiment apprécié. Chez les enfants de 14 ans et moins, les causes d’étouffements alimentaires non-mortels sont les bonbons durs, les guimauves, la viande, les fruits et légumes, le lait et les fruits à coques. En tête de la liste il y a les bonbons durs qui provoquent 16% des cas d’étouffements.

Dans les hôpitaux où les études ont été menées, 87,3% des patients ont été soignés et renvoyés chez eux mais 10% des cas d’étouffements d’enfants nécessitent une hospitalisation de moyenne durée. L’âge moyen des victimes d’un étouffement alimentaire est de 4,5 ans toutefois, l’étouffement alimentaire ne touche pas seulement les petits, 62% des cas concernent les grandes personnes contre seulement 38% chez les enfants.

Les précautions à prendre pour éviter le risque d’accident est déjà de ne jamais laisser des petits objets ou de petits aliments à la portée des enfants. Il faut aussi ranger les sacs plastiques dans des endroits que les enfants ont difficilement accès. D’ailleurs le ministère de la santé français recommande de ne pas couvrir le lit de l’enfant de plusieurs peluches pour éviter les risques d’étouffement.

En cas d’étouffement chez l’enfant, la première chose à faire c’est de donner de fortes claques sur le dos de l’enfant notamment entre les omoplates tout en soutenant sa poitrine et en le penchant légèrement en avant. S’il âgé d’un enfant de bas âge, il faut le placer sur l’avant-bras la tête penchée vers le bas. Si la technique ne marche pas pour évacuer l’objet, il faut faire des compressions abdominales. Toujours penché vers l’avant, placez l’enfant devant vous de façon à ce que vos bras se placent autour de la partie supérieure de son abdomen. Il faut ensuite que vous serriez votre poing et que vous le placiez juste au-dessus du nombril. Recouvrez votre poing avec votre autre main après. Avec cette position, faites des poussées rapides vers vous et vers le haut. Répétez le geste 5 fois au maximum. Si l’objet n’a pas pu être évacué, il faut appeler de suite les secours et suivre leurs instructions.