Le guide de votre bien-être à domicile

Accident domestique

posez vos questions

Seuls les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Produit inflammable

Bonjour, ma fille joue sur les lampes à mettre de l’anti-moustique et vu que c’est un produit inflammable, peut-elle mettre le feu ?

La lampe émet de la chaleur. La chaleur et le produit inflammable ne font pas bon ménage. En effet il y a un risque que l’ampoule explose.

Déodorant

Bonjour, un déodorant est-il dangereux au soleil même légèrement peut- il prendre feu ?

Il ne faut pas exposer un déodorant à une forte chaleur car en général c’est un produit inflammable. Le flacon de déodorant protège le contenu contre le soleil mais pas plusieurs heures sous un fort soleil. Il faut ranger le déodorant dans un endroit frais à l’ abri du soleil.

Electrocution

Bonjour, je voulais savoir s’il y a un risque avec un rasoir branché de raser quelqu’un dans un bain malgré que ce soit un contact indirect : il y a un risque pour la personne dans le bain et moi-même ?

En effet il y a risque d’électrocution si l’appareil tombe dans l’eau. Il est préférable de ne pas utiliser un appareil électrique lors d’un bain.

Décès

Combien il y a-t-il de décès chez les enfants de 0 à 6 ans en France concernant les accidents domestiques ?

Chaque jour, 2 000 enfants de 0 à 6 ans sont victimes d’accidents de la vie courante. Sur une année, on estime à près de 740 000 le nombre d’accidents de la vie courante dans cette tranche d’âge (1700 000 parmi les enfants de 0 à 15 ans) qui entraînent une consultation aux urgences hospitalières. Pour les jeunes enfants entre 0 et 4 ans, l’intérieur de la maison (accident domestique) représente le principal lieu d’accident (plus de 80 %).

En moyenne, 308 enfants âgés de 0 à 15 ans sont décédés des suites d’un accident de la vie courante (AcVC) et parmi ces décès, 64 % concernaient des enfants de moins de 4 ans. Globalement ces chiffres sont stables depuis 1999 alors qu’ils enregistraient une baisse régulière depuis le début des années 1980.

Demande de renseignements

Bonjour, je suis actuellement en BTS Économie, Social, Familial et j'effectue un stage au centre social " Le MESCLADIS" de Gignac dans l'Hérault. Dans le cadre de ma formation j'effectue une semaine de prévention sur les accidents domestiques. Auriez-vous des outils, de la documentation à me fournir pour m'aider à monter à bien ce projet?

Pour trouver les documentations nécessaires à votre formation, vous pouvez visiter notre page : http://accident-domestique.confort-domicile.com/
Et vous pouvez cliquer sur la rubrique « Livre »
Sinon vous pouvez aussi trouver des informations supplémentaires sur : http://www.accidents-domestiques.com/

exposé pour l'école

Qui peut m'aider? Je dois faire un dossier sur un métier portant sur la prévention ou l'action lors d'un accident domestique. Quelles personnes ressources à appeler en cas d'accident? Comment éviter les accidents domestiques? Merci d'avance.

Pour avoir plus d'informations sur les préventions des accidents domestiques, nous vous conseillons de consulter notre page dédiée à cela: http://accident-domestique.confort-domicile.com/ . Le SAMU c’est-à-dire le 15 intervient pour les grandes urgences médicales à domicile.

accident domestique

Quelle est la cause des accidents domestiques chez les enfants?

Plus de 80% des accidents domestiques surviennent dans le domicile. Les principales causes d'accidents chez les enfants sont: l'étouffement dans le lit, par ingestion de petits aliments ou objets, la noyade dans la baignoire ou la piscine, la chute, les intoxications par ingestion de médicaments ou de produits ménagers, les brûlures par liquide ou aliments chauds ou par les flammes et l'électrocution par les prises ou les objets électriques.

Cocotte minute SEB

Messieurs, Bonjour ! Je viens vers vous car j'ai été brûlée avec ma cocotte-minute aux 3emes degré. J'ai contacté Seb il s’en fout complètement. Besoin d'aide s’il vous plait. Je ne sais pas envoyer des photos mais pour plus informations tél : xxxxxxx. Qui peut m'aider car mon accident est arrivé à moi mais mon combat c'est que cela n'arrive à personne. . Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Bonjour,
Votre cas relève d’un accident domestique et cela peut être pris en charge par votre assurance mais cela dépend du type d’assurance que vous avez. Le fabricant ne peut pas en être responsable car vous deviez être au courant du fonctionnement et des précautions à prendre avec l’accessoire. Mais pour éviter que cela se reproduise, il faut être plus prudent dans la manipulation des cocottes car elles présentent beaucoup de risque de brûlure.

hauteur à respecter

Quelle hauteur un jardinier, payé par chèque emploi service, peut-il aller pour être couvert par l'assurance ?

Bonjour,
Cela relève du domaine des accidents de travail. Nous vous conseillons de vous informer auprès de votre assureur pour avoir des réponses précises.

salle de bain

Peut-on s'électrocuter si on manipule la télécommande (piles) du radiateur électrique lorsqu’on est dans le bain ?

Bonjour,
Il est toujours recommandé de ne pas manipuler des objets électriques et même fonctionnant avec des piles lorsqu’on est en contact avec l’eau. Cela ne coûte rien de sortir du bain pour régler la température du radiateur. Il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.

Les informations indispensables pour bien prendre en charge un enfant accidenté

Existent-elles des informations indispensables pour bien prendre en charge un enfant accidenté ?

si l’enfant est tombé, il faut connaître la hauteur de la chute, le revêtement sur lequel l’enfant est tombé, le mécanisme lésionnel, la hauteur de la chute, les signes de gravité éventuels que vous aurez observés pendant le trajet. S’il a ingéré un produit toxique, il faut amener la bouteille. Et si l’enfant s’est blessé avec un objet, ne pas oublier de le prendre avec soi.

Ce que fait la société pour la prévention des accidents d'enfants

Que fait la société pour prévenir les accidents d’enfants ?

En fait, pour prévenir les accidents d’enfants, les autorités mettent en place des politiques pour définir les normes de fabrication des produits qui ont provoqué des accidents. Les constructeurs d’appareils électroménagers font également des efforts : par exemple, mettre à la disposition du grand public des foyers protégés empêchant le renversement des récipients (casseroles) et évitant que les portes des fours ne transmettent un trop grand échauffement. Ces produits sont souvent un peu plus coûteux, cependant leur sécurité les rend très attrayants.

L'organisation des urgences face à un accident domestique

Comment les urgences s’organisent-elles face à un accident domestique ?

En général, les patients pris en charge en priorité sont ceux qui présentent des signes de détresse vitale ou potentiellement vitale (détresse cardiaque, respiratoire, neurologique). En fait, ils sont de même rang que les patients très fragiles (nouveau-nés ; enfants présentant des pathologies chroniques telles que mucoviscidose…) ou ceux présentant une douleur aiguë provoquée par une fracture par exemple. Les autres patients ne présentant aucun critère de gravité seront pris en charge par ordre d’arrivée.

Ce qu'il faut faire en cas d'accident domestique

Que faire en cas d’accident domestique ?

Pour votre information, en cas d’accident domestique potentiellement grave ou dans le doute sur la gravité potentielle, il faut contacter en priorité le centre 15, qui décidera d’envoyer ou non une équipe du SMUR. Dans l’attente des secours, il est conseillé de positionner la victime en position latérale de sécurité, s’il n’y a pas de traumatisme évident. Pour cela, il ne faut jamais déplacer une victime lorsqu’elle est inconsciente, sauf si elle est en situation d’aggravation du danger (sur la voie publique, à proximité d’un incendie, de vapeurs toxiques, etc.). Enfin, il ne faut jamais tenter de faire vomir l’enfant en cas d’intoxication, sauf après avis d’un médecin.

Eviter les accidents domestiques

Selon vous, les accidents domestiques pourraient-ils être évités ?

Exactement, tous les accidents domestiques pourraient être évités. En effet, un enfant en bas âge demande une vigilance de tous les instants de la part des parents, surtout entre 10 mois (début de la marche) et 4 ans où l’enfant découvre le monde sans en appréhender les dangers. Il faut également respecter certaines règles de bon sens comme ranger tous les produits toxiques (médicaments, produits ménagers) hors de protée des enfants, utiliser des emballages de sécurité, et surtout ne jamais transvaser un produit avec un bouchon de sécurité, dans une bouteille en plastique ordinaire. Enfin, il est fortement conseillé de ne jamais confier un enfant à la charge d’un autre enfant.

La fréquence des accidents domestiques

Pourquoi les accidents domestiques impliquant les enfants sont-ils fréquents ?

Tout d’abord, pour progresser et se développer l’enfant doit découvrir le monde. Les acquisitions qu’il va réaliser se feront de plusieurs manières :
• l’une active : il va devoir aller à la découverte de son environnement et, à ce titre, peut-être prendre tous les risques ;
• l’autre passive, où l’apprentissage sera le fruit d’une démarche éducative de la part de ses parents, de son entourage et de la société.
C'est pourquoi le résultat de l’apprentissage sauvage a des conséquences importantes pour la santé des enfants.

Les risques d’accidents domestiques en fonction du lieu

Quels sont les risques d’accidents domestiques en fonction du lieu ?

En fait, les lieux à risques des accidents domestiques varient en fonction de l’âge mais certains grands principes restent toujours valables :

• La cuisine est la pièce la plus dangereuse (1 accident sur 4) : produits ménagers, plaques électriques, four, casseroles d’eau bouillante, robots ménagers ;
• L’escalier expose aux chutes ;
• Salle de séjour : plantes vertes toxiques, lampes et fils électriques ;
• Salle de bains : eau très chaude, médicaments ;
• Chambre d’enfants : lits superposés, prises électriques, petits jouets ;
• Garages : outils pointus ou coupants, produits dangereux, etc.

Les informations concernant les brûlures par l’eau chaude sanitaire

Pouvez-vous me donner quelques informations concernant les brûlures par l’eau chaude sanitaire ?

Pour votre information, les brûlures par l'eau chaude sanitaire font partie des accidents les plus cruels de la vie domestique. Elles touchent principalement les jeunes enfants et les personnes âgées : 14,7 % des brûlures des enfants de 0 à 5 ans sont dues à l'eau chaude sanitaire (ECS) avec un âge moyen d'environ 25 mois et une surface moyenne brûlée d'environ 16%. Il s'agit souvent d'accidents graves puisqu'ils entraînent un taux d'hospitalisation élevé (18 %) et une durée moyenne de séjour de 17,6 jours, trois fois supérieure à la moyenne des accidents de la vie courante. Ils nécessitent également une prise en charge ultérieure dans 51 % des cas, car les séquelles qu'ils entraînent, esthétiques (visages) ou fonctionnelles (mains), sont souvent graves.

La prévention des accidents domestiques

Pour les enfants, comment préviennent les accidents domestiques ?

Afin d’éviter les petits et gros bobos tout en laissant vos enfants s’épanouir, il existe des solutions :
• Surveillez votre enfant, il n’a pas conscience des risques qu’il prend ;
• Vous pouvez l’aider à faire des progrès en grandissant et l’accompagner dans sa découverte du monde. Votre enfant doit toujours être sous la surveillance d’un adulte ;
• Expliquez les dangers à votre enfant : faites-lui comprendre, de façon claire et adaptée à son âge, les risques qu’il court et la manière de les éviter ;
• Suivez les conseils de professionnels : demandez conseil à votre médecin, à une puéricultrice ou à votre pharmacien pour toute question concernant votre enfant ;
• Ayez les bons réflexes : certains gestes simples peuvent éviter un accident.

Les premières victimes des accidents domestiques

Qui sont les premières victimes des accidents domestiques ?

En général, les enfants de 0 à 6 ans sont les premières victimes des accidents domestiques. En fait, l’accident domestique est la première cause de mortalité des plus jeunes. À ce propos, chaque année, 15 enfants sur 100 en sont victimes. Par ailleurs, certaines victimes gardent des séquelles qui sont souvent à l’origine de handicaps sérieux. L’intérieur de la maison représente le lieu principal d’accident pour cette tranche d’âge (80 %). À cet effet, les accidents surviennent davantage dans la cuisine, la chambre et la salle de bain.